Réadaptation

Le Projet Surdité.

Ce projet comprend  la prise en charge multidisciplinaire des enfants et adultes atteints de surdité :

  • Babyteam (enfants de 0 à 3ans )
  • Les enfants frénquentant le site de l’IRSA
  • Les enfants du projet Montjoie et Falisolle
  • Les enfants Intégrés
  • Les adultes

       Le site de Montjoie.

Ce projet prépare les enfants sourds à une intégration partielle ou totale en enseignement ordinaire au sein de l’école Montjoie à Uccle. L’objectif est basé sur une communication orale en langue française appuyée de l’AKA (aide à la lecture labiale).

Des logopèdes du CHS assurent sur place la prise en charge logopédique et les enfants reviennent sur le site du CHS le mercredi et/ou vendredi pour bénéficier d’autres prises en charges telles la psychomotricité, l’audiologie, l’éducation auditive et l’aide psychologique.

      Le site de Falisolle.

En septembre 2007, l’IRSA crée une antenne à Falisolle (Sambreville) et ouvre deux classes d’enseignement spécialisé type 7 au sein de l’école Saint Rémy. En septembre 2009, une troisième classe s’est ouverte et en septembre 2011 une quatrième classe y verra le jour. Ce sont actuellement 29 enfants qui suivent ce projet et d’autres qui  ont étés intégrés totalement au sein de l’école Saint Rémy.

Le CHS a donc délocalisé un partie de son équipe afin d’offrir une prise en charge multidisciplinaire aux enfants sourds fréquentant le site.

Que propose le CHS de Falisolle

  • Un projet thérapeutique multidisciplinaire où le langage oral est au centre des prises en charges. Cette communication est soutenue par les signes, l’AKA, les supports imagés…
  • Un soutien des enfants dans le cadre d’une intégration (partielle ou totale) au sein de l’école Saint Rémy.
  • Un suivi psychomoteur
  • Un suivi audio et audioprothétique
  • Un soutien familial et/ou social dans le parcours scolaire

     L’intégration/l’inclusion

Le projet CoAAlaM

Ce projet vise la mise en place d’une communication Alternative et/ou Augmentative pour développer le langage dans une perspective Multi-modale.

L’originalité de ce projet réside dans l’usage d’outils multi-modaux de nature linguistique, de signes codés empruntés à la langue des signes utilisée par les personnes sourdes mais respectant la syntaxe de la langue française (français signé). Le code Borel-Maisonny, les photos, les dessins, les pictos et autres appuis visuels interviennent également  dans cette démarche multi-modale.

 

  • Ce projet s’adresse à des enfants à des enfants présentant un profil cognitif hétérogène caractérisé par des difficultés majeures de type dysphasique et/ou dyspraxique.
  • Il s’actualise par une exposition à des moyens multi-modaux dans tous les milieux de vie incluant évidemment le milieu thérapeutique.
  • L’approche est globale et pluridisciplinaire et s’adapte aux besoins des enfants et à leur évolution.