Historique

Résultat de recherche d'images pour


L’histoire du Centre pour Handicapés Sensoriels commence par la création de l’ASBL le 12/04/1964 par Agnès Halsberghe, Soeur de la Charité de l’Irsa, plus connue sous le nom de Soeur Hendrika et le Frère de la Charité Walter Wouts de l’Institut des sourds de Woluwe-Saint-Lambert. Avant cela, aucun service n’était organisé pour les enfants sourds de moins de 3 ans.

Au départ, l’ASBL était constituée d’un centre de consultation avec différents services : médical, social, audiologique, psychologique et logopédique. Les locaux se situaient à Uccle. Le but poursuivi était le dépistage de la surdité, la précision du diagnostic et l’adaptation de prothèses chez l’enfant sourd ou malentendant.

Reconnaissance officielle du centre de consultation par le Fonds National de Reclassement Social des Handicapés le 2 avril 1965. Celui-ci reconnaissait officiellement le centre en tant que Centre d’Orientation Scolaire et Professionnelle spécialisée et permettait à celui-ci de procéder aux examens dans les deux langues nationales chez les enfants et adolescents atteints de déficiences visuelles et/ou auditives.

L’examen et le diagnostic n’ayant de sens que si on est à même d’en assurer le suivi, il s’est rapidement avéré indispensable de créer un centre de réadaptation fonctionnelle à Uccle et un à Woluwe-Saint-Lambert. A Woluwe, le départ fut donné dans un premier temps par l’aménagement provisoire de 5 petits cabinets dans le grenier de l’Institut pour sourds.

Le 1er janvier 1968, le centre de réadaptation d’Uccle et son extension de Woluwe furent reconnus officiellement par le Fonds de reclassement Social des Handicapés.

A Uccle, l’espoir de posséder un bâtiment bien à soi se concrétisa le 30 octobre 1971 lorsque celui-ci fut inauguré au 1510 chaussée de Waterloo.

A Woluwe, le déménagement dans des locaux nouvellement aménagés, spacieux et bien adaptés situé 278 avenue Georges Henri eu lieu en 1978.

Le 1er mai 1983, le Centre de Consultation vit sa reconnaissance étendue aux adultes atteint de déficience auditive et de troubles de la parole.

Le 1er janvier 1987, le Centre de Réadaptation Fonctionnelle de Woluwe obtient une reconnaissance propre de Fonds de Reclassement Social des Handicapés. Désormais il n’est plus considéré comme une extension d’Uccle mais bien comme un Centre à part entière.

Début des années 1990, les besoins en réadaptation des patients aveugles et malvoyants ayant augmentés, le Conseil d’administration a pris la décision de lancer à Uccle le 1er mars 1991 un Centre de Réadaptation Fonctionnelle (CRF) pour les personnes atteintes de déficiences visuelles. L’INAMI ne s’étant jamais prononcé quant à l’agrément de ce CRF, nous avons arrêté les activités fin 1992.

En 1992, nous signons notre première convention avec l’INAMI. Nous travaillons désormais en équipe multidisciplinaire.

En 1997, le CHS est reconnu par la COCOF comme service d’accompagnement pédagogique pour les jeunes sourds souhaitant poursuivre des études ou des formations post-secondaires.

Depuis le 30 décembre 2014, suite au projet de régionalisation du secteur, l’asbl est scindée en deux asbl distinctes : le CHS situé à Uccle et Zeplin à Woluwe-Saint-Lambert.

Depuis janvier 2019, suite à l’application de la 6ème réforme de l’Etat, le secteur de la réadaptation ambulatoire est sous la tutelle de Iriscare (OIP = Organisme d’Intérêt Publique)

En 2022, l’équipe du CHS est composée de 29 personnes sous la direction de Christiane CATHERIN. Le Centre poursuit sa mission avec en moyenne 140 patients.